Tribunes

Recette-Americaine.com, témoignage d’un auteur de recettes de cuisine

Bruno Hug répond à nos questions sur la publication d'un livre de cuisine

Touroude & Associates

Auteur du livre “My American Market” , Bruno Hug est certainement l’un des cuisiniers amateurs les plus reconnus de la blogosphère francophone. En réinterprétant les recettes issues de la tradition nord-américaine, il se les approprie afin de les rendre accessibles aux Européens. Vous rêvez de pancakes comme à la télévision, et vous vous demandez que les Américains mangent réellement lors d’un repas de Thanksgiving ? Le blog Recette-Americaine.com répond à ses questions.

Depuis que vous êtes l’auteur d’un livre de cuisine, ressentez-vous une plus grande légitimité à parler de gastronomie ?

Pour être franc, non. Le fait d’avoir écrit un livre de cuisine m’apporte une grande fierté, mais j’estime que toute personne ayant une passion et effectuant suffisamment de recherches sur cette dernière est en droit d’en parler.

Je me sens beaucoup plus légitime de par l’énergie que je mets dans ce blog, sa longévité (les 7 ans viennent de passer), et surtout le point d’honneur que je mets à répondre à tous les commentaires dès lors qu’il s’agit d’une question. Ce dernier point est d’ailleurs souvent relevé comme un point fort par ceux qui apprécient le site.

Être l’auteur reconnu de recettes vous permet-il d’être mis en avant ?

Il y a eu une légère hausse des visites sur mon site pendant la période “active” du livre, mais c’est majoritairement le travail effectué depuis 2010 qui me permet d’avoir un lectorat. Je pense que ma réponse serait totalement différente si j’étais l’auteur de nombreux livres, comme Cyril Lignac ou Thierry Marx.

Je pense que les auteurs de livre de cuisine n’ont plus la même aura qu’auparavant, de par le nombre de livres qui sortent chaque année, mais surtout le côté non-réciproque d’un livre. Sur YouTube, ou sur un blogue, on peut échanger avec l’auteur, partager son point de vue avec d’autres personnes, c’est beaucoup plus interactif.

La publication de votre livre a-t-il globalement participé à votre réputation, et celle de votre blog ?

Cette publication m’a permis d’obtenir une mise en avant pendant un certain temps, avec les articles dans la presse ou à la radio. Cependant, j’estime que c’est assez vite retombé, car Internet est un média qui existe d’une certaine manière un peu à part.

Il est rare que les personnes qui découvrent mon blog m’en parlent, ce qui prouve bien qu’ils ont été attirés par d’autres éléments que mon livre.

Comment protéger une recette de cuisine ?

Tout sur la protection de votre talent culinaire

Vos recettes s’inspirent fortement de mets déjà existants, quel est alors votre apport personnel ?

Le gros de mon travail est de tester et m’assurer de la véracité des recettes. Depuis le début de Recette-americaine.com, l’objectif a été de permettre aux Français de manger des plats les plus proches possible de ce qu’ils auraient dégusté outre-Atlantique.

Avant de publier une recette, il y a un gros travail de recherche, afin de comparer les recettes, m’assurer que le résultat final est bien à la hauteur (si j’en ai déjà mangé), et enfin d’adapter dans le mesure du possible les ingrédients à ce qu’on trouvera en France.

Durant vos visites de l’Amérique du Nord, y a-t-il un plat particulier que vous aimeriez réinterpréter ?

Je suis très fan du poulet frit et des gaufres, un plat typique des états du Sud. Il ne correspond pas au goût des Français, qui jugent souvent sans le goûter, et préfèrent l’ignorer pour des raisons évidentes de diète. J’aimerais trouver comment le revisiter, peut-être en variant les farines utilisées ou encore la volaille.

Le mot de l’expert

Les recettes de cuisine ne sont pas brevetable, au sens où vous ne pouvez pas obtenir un brevet qui vous en octroierait le monopole. Toutes les recettes peuvent être reprises et réinterprétées, ainsi que le fait Bruno Hug. Son travail n’aurait pu être possible sans cela. Cependant, grâce aux publications sur son blog et dans un livre de cuisine, Bruno Hug est devenu auteur des recettes qu’il met à la disposition du public. Les spécificités apportées aux recettes américaines publiées dans ce cadre, et la personne de Bruno Hug, ne peuvent pas être séparés. Pour connaître les modalités de la protection des recettes, consultez notre infographie qui détaille les dispositifs en vigueur.

En quelques clics sur YesMyPatent.com, vous êtes en mesure de savoir si votre invention peut être protégée par un brevet. Si tel est le cas, une étude de brevetabilité sera la première étape pour obtenir avec succès la délivrance de votre brevet d’invention.

  Protégez votre invention avec nous !
YesMyPatent.com, le brevet en 3 clic